Travail en hauteur : 5 conseils de sécurité

Un travail en hauteur c’est avant tout un travail qui doit être bien encadré. Outils, habits, installations, matériaux et météo, de nombreux facteurs peuvent modifier vos conditions de travail. Alors voici 5 conseils pour s’élever en toute sécurité !

Grimpez à 10/10 sur l’échelle de la sécurité !

Simples travaux de peintures en intérieur ou interventions à des hauteurs extrêmes, les risques de chutes sont élevés quelque soit votre travail. Pour pouvoir grimper en toute sécurité, il faut vous renseigner sur les normes encadrant le travail en hauteur et adapter vos outils de travail.

  • Les échelles sont à privilégier pour les travaux de courte durée et elles doivent toujours être stabilisées. Les échelles de couvreurs peuvent être équipées de crochets spéciaux pour plus de stabilité.
  • Les escaliers métalliques sont idéaux pour des chantiers plus longs et assurent un maximum de sécurité à leurs utilisateurs. Inclinaison variable, marches antidérapantes, de nombreuses options existent.
  • Les échafaudages et plateformes individuelles demandent d’être très prudent, notamment lors de leur montage et démontage. Votre échafaudage doit être conforme aux normes prescrites par le Code du Travail.

échelle de couvreur et escalier métaliqueSource: Échelle de couvreur et escalier métallique Leevel, Échelle Européenne.

Équipez-vous avec des habits adaptés

Il est important que les habits soient adaptés au travail à effectuer. De nombreuses enseignes vendent des vêtements aux professionnels du BTP. Pour les couvreurs pensez, par exemple, à des chaussures adaptées et au port de lunettes de soleil en été. On évitera au maximum le port de short qui augmente les risques d’accrochage et de blessures.

Adoptez la protection anti-chute

Une protection anti-chute est vivement conseillée dès que l’on est amené à travailler loin du sol. Les composants de la protection anti-chute sont :

  • Le harnais : Choisissez-le en fonction de la fréquence à laquelle vous allez l’utiliser et veillez à ce qu’il soit adapté à votre morphologie pour un maximum de confort et de sécurité.
  • L’absorbeur d’énergie : Ce dispositif permet d’amortir une chute qui, même très courte, peut causer des blessures graves.
  • Le point d’ancrage : Ce terme regroupe tout ce qui va vous permettre de vous accrocher à un point fixe : corde, longe, mousquetons, poulies, etc.

Formez-vous à l’utilisation de vos outils de travail

Aucun travailleur n’est censé utiliser des équipements s’il n’est pas au préalable formé. Si vous n’avez pas reçu de formation, demandez-la ou renseignez-vous sur les règles d’utilisation de votre matériel.

Adaptez-vous au temps qu’il fait

Les travaux en hauteur sont soumis aux aléas de la météo qui rajoutent un degré de danger à votre tâche. Neige, verglas, vent fort, et chaleurs élevées, sont des ennemis connus du couvreur et de ceux qui travaillent en hauteur. Renseignez-vous toujours sur la météo avant d’aller travailler sur un chantier. En hiver, un médecin du travail peut être solliciter pour approuver un travail si les températures descendent en dessous de -10°C.

Jan24

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.